Accueil > Définitions > Clinique
Mots médicaux voisins
Nom masculin
Clinique
Nom masculin
Nom masculin
Dans l'encyclopédie
Un chef de clinique est un médecin en fin de formation, qui exerce une triple activité de soins, d’enseignement et de recherche.
Le mot clinique désigne aussi bien l’examen d’un patient que l’établissement dans lequel on le soigne.
Une clinique privée est un établissement de santé dans lequel travaillent des médecins libéraux.
L'essai clinique est l'équivalent médical de l’expérimentation scientifique.
L’examen clinique est de plus en plus menacé par les examens complémentaires ; et pourtant, c’est la base du diagnostic.
Quelques définitions
Expression au féminin
Nom composé masculin
Adjectif
Adjectif

Définition de "Clinique" - Dictionnaire médical

Écouter la piste audioClinique adj.
Écouter la piste audioClinique nom fém.

Clinique est à la fois un adjectif et un substantif.

L’examen clinique désigne tout ce qu’un médecin peut réaliser au lit du patient ou dans son cabinet de consultation, à savoir l’interrogatoire, l’auscultation et la palpation (attention, auscultation n’est pas synonyme d’examen : ausculter consiste à écouter le fonctionnement de certains organes comme le cœur ou les poumons à l’aide d’un stéthoscope). Clinique s’oppose à paraclinique, qui désigne les examens complémentaires (biologie, imagerie, endoscopie, exploration fonctionnelle…).

Dans cette acception, on peut remplacer « examen clinique » par « la clinique ». Un médecin qui pratique la clinique, autrement dit la médecine de soins, est un clinicien ou un praticien, au choix. S’il excelle dans cet exercice, on dira qu’il a un excellent « sens clinique ».

Un essai clinique est une étude réalisée à partir de patients pour tester une nouvelle molécule ou une procédure innovante. C’est la base de la recherche clinique, par opposition à la recherche fondamentale. Au terme d’un essai clinique, on pourra dire, par exemple, que l’efficacité du produit testé est « cliniquement démontrée » (les publicités pour les produits de beauté ne sont pas avares de cette expression, souvent galvaudée en l’occurrence).

On parle également de cas clinique, d’éthique clinique, de chemin clinique.

Mais une clinique, c’est aussi un établissement de soins [lien]privé[/lien], dit « à but lucratif », dans lequel travaillent des praticiens libéraux, par opposition à un hôpital public, qui fonctionne grâce à des médecins salariés. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, un chef de clinique ne dirige pas une clinique privée ; c’est un médecin hospitalier, avec un statut temporaire, qui met à profit son clinicat pour finir sa spécialisation, et qui s’installera peut-être en clinique pour y exercer sa discipline, à moins qu’il ne préfère la carrière hospitalière.